Hydroma Inc a mandaté plusieurs sociétés expertes de la géologie, géochimie, géophysique pour effectuer les différents travaux de recherche et d’exploration dans les blocs 17 & 25:

  • GeoDynamics Research S.R.L: Campagne de passive sismique
  • UTS Geophysics: Levés aéroportés – aéromagnétisme et aérogravimétrie
  • Chapman Petroleum Engineering Ltd: travaux de géochimie et analyse des logs des forages stratigraphiques.
  • Associated Geosciences Ltd (Aujourd’hui rachetée par DMT): Campagnes de géophysique, notamment le magnétisme au sol, la résistivité, la gravimétrie au sol et la sismique réflexion à haute résolution.
  • Geo4U :  Géophysique et Géochimie sur l’hydrogène.
  • Semm Logging:  Logging des puits d’hydrogène.
  • Lim SASinstrumentation pendant et après forage.
  • Excellence Logging: Monitoring et analyse du gaz d’Hydrogène lors des sondages avec mud logging.
  • Geodrill Ltd : Campagne de sondage
  • Réservoir Group: Désorption du gaz d’Hydrogène
  • MS Risk : Compagnie de sécurité de renom. A l’aide de la société locale de sécurité 711 et la Garde Nationale du Mali, la sécurisation des personnes et des biens a été portée à un haut niveau de qualité.
Après plusieurs années de production d’électricité sur le même puits producteur d’hydrogène, un rapport 51-101 a été fait.
Une campagne de forages de 2017-2018 s’en est suivie et a abouti à 18 puits positifs sur l’hydrogène
Les différents sous-traitants qui sont intervenus sur cette campagne ont exécuté leurs travaux d’une manière professionnelle. Les futures campagnes de forage seront également faites de manière professionnelle, avec risque zéro et fatalité zéro.
Les well-tests vont commencer avec un programme de milliers de forages et un programme de production d’électricité à grande échelle.
Nous envisageons de compresser l’hydrogène à 300 bars et plus, en faisant venir des citernes spécialisées pour le transporter au port le plus proche où un bateau d’hydrogène le prendra pour l’Europe et le marché mondial.
Il n’est pas exclu que nous produisions aussi de l’ammoniaque.

La campagne de forage gazier 2017-2018 effectuée à Bourakébougou a vu la réalisation de 24 puits de forage dont 13 en DDH (Diamond Drill Hole) et 11 en AC (Air Core). Le métrage linéaire total foré s’élève à 6 953m (DDH= 5 017m et AC= 1 936m). L’interprétation géologique et les résultats en hydrogène (H2) obtenus à l’aide du chromatographe nous ont permis d’identifier cinq (5) grands réservoirs de production d’H2 (voir section ci-dessous). La section ci-après montre ces 5 réservoirs. Chaque réservoir est surmonté (recouverte) par une couche doléritique. Les profondeurs de ces cinq réservoirs varient de peu profonde (entre 30 -135m) à profonde (1 125m à 1500m). Les lithologies issues de ces cinq réservoirs sont similaires. Elles sont constituées de roches carbonatées (marbre, calcaire, marne…), des grès fins-moyens et grossiers hématiques poreux, pelite, siltite, brèches et conglomératique par endroit. Ces puits ont permis d’estimer la superficie extensive du réservoir des réserves prouvées du gaz hydrogènes qui est de 780 km². Cette superficie pourrait s’élargir avec la réalisation de puits supplémentaires assez profonds au-delà du périmètre exploré.

 

Sur le terrain, une campagne de « passive sismique » a été exécutée par la firme Geodynamics Research S.R.L : c’est la première fois que cette méthode est expérimentée en République du Mali.

200 premiers kilomètres ont été couverts par cette méthode : depuis l’indice de DJIDIENI en passant par le lac de VENIA jusqu’à l’indice de Gaz de BOURAKEBOUGOU.

En somme, toute l’anomalie gravimétrique de Bouger a été couverte par un long profil Nord-Sud et un deuxième profil Est-Ouest.

 

 

Les cartes ci-dessus représentent les premiers résultats de la campagne passive sismique que GEODYNAMICS a achevée le 25 Mai 2008 sur les blocs 25 et le bloc 17.

5 points potentiels ont été identifiés sur la base de la campagne passive sismique et la carte gravimétrique. Ces points représentent les zones à forte probabilité d’occurrence d’hydrocarbures que d’autres en fonction de l’interprétation des résultats de la passive sismique faite par Geodynamics.

Dans 2 forages stratigraphiques ayant atteint 2000m chacun, nous avons pu confirmer que nous sommes bien dans un bassin sédimentaire.

Dans chacun des forages, nous avons rencontré des roches réservoirs (Gré) et des roches mères (Pélite et roche carbonatée et du calcaire avec des cavités de dissolution).

Gallerie Photos:

 

 

La compagnie UTS Geophysics a réalisé en 2009 une campagne d’aéromagnétisme et d’aérogravimétrie couvrant le bloc 17 et le bloc 25.

En plus de l’interprétation préliminaire faite par UTS Geophysics, deux autres interprétations ont été faites à la demande de la direction de Petroma Inc.

Rapport d’acquisition et traitement des données par Airborne Petroleum Geophysics pour UTS Geophysics:

Interprétation Par Chapman Petroleum Engineering Ltd:

Interprétation Par Associated Geosciences :

Après la campagnes de passive sismique et des levés aéroportés, Petroma Inc a réalisé deux forages stratigraphiques (F1 et F2) ayant atteint 2000m chacun. Nous avons pu confirmer que nous sommes bien dans un bassin sédimentaire.

Contexte géologique des forages stratigraphiques (F1 et F2):

Les analyses pour la datation et le Rock Eval™ ont été effectués.

Rapport Rock Eval™, Total Organic Carbon des 29 échantillons prélevés dans les carottes des forages stratigraphiques (F1 et F2):

Gallerie Photos:

Suite aux résultats des travaux de la passive sismique, la gravimétrie, l’aeromag et les forages stratigraphiques, nous avons fait appel à la compétence de Chapman Petroleum Engineering Ltd, qui sont des experts du système pétrolier de Alberta, Calgary, Canada.

Ils ont effectué des travaux de recherche afin de déterminer le système pétrolier et établir le programme des travaux à venir.

Une étude détaillée de la stratigraphie, la sédimentologie et la géochimie des forages stratigraphiques F1 et F2 a permis de montrer la corrélation entre les strates du Protérozoïque du bloc 25 avec le reste du système pétrolier du Bassin de Taoudenni,

L’identification positive de la roche mère dans les forages F1 et F2 a été une étape décisive vers la définition d’un système pétrolier de la région de Bamako,

L’étape suivante sera marquée par une campagne de sismique conventionnelle 2D, sismique 3D et de forages.

 

Ci-après la liste des documents et rapports:

Gallerie Photos:

Durant le 1er trimestre 2011, la firme Associated Geosciences Ltd a été mandatée pour réaliser les travaux de magnétisme, résistivité, de gravimétrie au sol et de sismique réflexion à haute résolution autour du puits de gaz de Bourakébougou.

L’objectif des levés est déterminer la stratigraphie et la géologie structurale dans les environs de Bourakébougou pour mieux comprendre l’occurrence de gaz et raffiner le modèle géologique dans le but de définir des objectifs de forage.

Modèle Géologique 

Techniques géophysiques utilisées:

  • Résistivité  (Système IRIS Syscal 72 canaux)
  • Sismique Réflection Haute Résolution (Sismographe Geometrics – 96 canaux avec poids tombant – 250 kg @ 6 mètres)
  • Gravimétrie (Gravimètre Lacoste-Romberg)
  • Magnetique (GSM-19 ‘Walk mag’ – avec GPS Intègré)

Rapport de géophysique :

Rapport de gravimétrie au sol :

Gallerie Photos: